Récit de chasse 2012/2013

Le 28/10/2012

Cette semaine pas de chasse à cause de mon astreinte. J'ai passé la nuit de samedi à dimanche à bosser et toute la journée de dimanche. Vive le vent...........

Le 21/10/12

Ce matin direction le bois où le pied sera peut être meilleur. Dès le départ les chiennes me lèvent quelques lapins qui iront se fermer dans un tas de bois. Je remonte une combe en limite d'un près, la meute commence à donner et un lancé se fait dans le maïs. La menée est franche et assez rapide. Je verrai un chat sortir devant les chiens qui retournera vite à son domicile. On continue de remonter la combe et là.... Je crois voir une buse qui s'envole et quand elle me passe à 50 mètres je m'aperçois que c'est une bécasse !!!!!!!!!! Merde.....Je vois où elle se pose approximativement et j'y vais. Rien !!! je tourne, je retourne, je longe le maïs qui est contre le bois et l'oiseau me sort comme une fusée à 10 mètres et prend la descente. Et comme un blaireau, je me précipite et je la manque..15 ans que je n'avais pas tiré une bécasse.

Je lèverai un lièvre un peu plus loin dans les colzas qui partira juste devant les chiens et sera mené au bois pendant 30 minutes.

Chasse sanglier le 20/10/12

Aujourd'hui je descends chasser le sanglier dans l’Ardèche. Il est 5h30 du matin, je suis en t-shirt tellement il fait chaud. Nous nous mettons en place vers 9h30. Je suis sur le mirador où, ily a deux ans j'ai tué mon premier sanglier. La première heure se déroule dans le calme puis les St Huberts et les vendéens commencent à donner. Un coup de carabine claque, puis deux, puis trois. Les traqueurs ont du mal à les faire décoller. Enfin la menée se lance, avec quelques détonations qui la suivent. Il est 11h00, tout c'est déroulé à l'opposé de mon post, je n'entends plus les chiens et la corne de fin de chasse retenti. C'est maintenant l'heure du bilan. Deux sangliers manquaient par un postier, mais le plus incroyable, 20 sangliers manquaient à la queuelele par un autre postier en plein près. Voilà, belle journée et pas de casse avec les chiens.

Chasse du 18/10/12

Après le froid retour du chaud. Un vent du midi à 70 km/h et une température de 17 °c. Le résumé du matin sera vite fait car le pied est inexistant. L''après midi je décide de monter au bois. Et là toujours rien jusqu'au moment où Ecko lance. Farouk et Baya rallient quand à  Génie, elle a du mal à partir. Bizarre d'habitude elle prend bien. J'aurai l'explication quelques minutes plus tard en voyant l'animal chassé. Un renard, qui se fermera au trou 500 mètres plus loin. Génie ne connait pas encore cette odeur, ce qui explique son hésitation. Elle retournera sur la voie plusieurs fois, et la prochaine, maitre renard aura une cliente de plus je penses...

En tout cas Farouk et Ecko aiment toujours autant cette animal. Dimanche je reviendrai sur cette zone, car en plaine maintenant c'est le désert.

Lièvre le 14/10/12

Ça y est, le froid est arrivé. Il doit faire 4 c°, un petit vent du sud et un peu de soleil. Les chiens prennent une quête (alléluia), ça faisait longtemps. Je trouve les crottes, les chiens se recrient, c'est chaud bouillant. Au bout de 1h30, impossible de faire gicler ce lièvre. On décide donc d'aller plus loin pour agrandir le périmètre, et là encore les chiens  hurlent sur la quête, pendant 1h00 et toujours rien. Au bout de la matinée, deux ou trois quêtes mais aucun lièvres de levés. C'est le monde à l'envers. Mais bon, voir des rapprochers, c'est tellement bon. Il manque la fin du spectacle mais c'est comme ça. Un lapin sera levé mais rentrera  directement au trou . Il est midi, le vent souffle de plus en plus, la pluie va faire son arrivée. Le tir du lièvre se finit, mais pas sa chasse. Les vidéos devraient faire leurs retours. J'oubliais quand même de dire que Génie a donné sur la quête pour la première fois. Et ça c'est une grande satisfaction. Sur les menées elle est déjà impressionnante, et là  elle rajoute une corde à son arc.

Lièvre le 07/10/12

Aujourd'hui toujours pas de quête !!!! il a plu jusqu'à 7h00, donc les lièvres doivent être debout. On attaque dans une plantation de pommiers, les chiens démarrent un lièvre mais ils seront vite arrêté à cause d'un chasseur qui est venu couper la menée avec ses chiens... Petite mise au point puis je fais un maïs où je lève un lièvre que les chiens n'arriveront pas à faire sortir. Je retourne vers la plantation de pommiers et je redémarre mon lièvre du matin. Les chiens le mènent à un train d'enfer, il se dirige vers la route où ce trouve mon père. La menée traverse la route, mon père n'est pas au bonne endroit et n'a pas vu la banarde. Je vois les chiens filer et je suis dégouté car il a pris un long parti. Mais à ma grande surprise, un collègue voit le lièvre revenir sur ses traces en laissant les chiens en défaut un peu plus loin. Il se rase dans des grandes herbes. Je me dirige dans sa direction, les chiens reviennent sur sa trace et il redémarre devant Génie. Je le laisse prendre de l'avance et je le stoppe en lui lâchant deux coups. La meute au complet lui sautent dessus pour l'achever. Magnifique, super matinée, il pèse 3.700 kgs, il est 11h15.

Lièvre le 30/09/12

Il a plu hier jusqu'à 20h00, ce matin le temps est doux et le sol a bien absorbé cette pluie. La journée s'annonçait bien, et on s'est vite rendu compte que la voix était inexistante. Pas de quête, donc il va falloir y tomber dessus. A part quelques faisans par ci par là, rien de chez rien. Puis à 11h00 les chiens lèvent un lièvre dans le maïs et c'est parti pour une menée. Deux fois le lièvre sera vu par mon collègue et au bout de la troisième, il réussira à le stopper. Un jolie lièvre de 6 livres.

Malgré cela, la journée reste décevante. Espérons que le pied revienne vite.

Chasse du 27/09/12

Aujourd'hui, terrain très humide car il a plu toute la journée d'hier et jusqu'à 2h00 du matin. Le pied est un peut meilleur que dimanche mais sans plus.

Deux lièvres seront lancés, et une jolie menée se fera sur le deuxième. Je terminerai la journée sur un jolie coup de fusil. Et oui 15 ans que je n'avais pas prélevé de lapin. Après une menée de 20 minutes, juste le temps de l'apercevoir, je lâche un coup et pan, en pleine tête. Les chiens arriveront 30 secondes plus tard et se feront les crocs dessus pour se défouler.

Ouverture du lièvre 23/09/13

Le temps n'est pas avec nous, il est 7h00 et il fait déjà chaud. Pratiquement pas de rosée, vent du midi et un sol hyper sec.

Aucune quête ne sera faite, pas un coup de nez. On attaque donc au cœur du maïs, et là les choses commencent. Une première menée où le lièvre me viendra droit dessus, mais Génie étant à côté de moi m'a empêché de tirer. Je la mets donc sur la voix avec les autres et c'est reparti. Dix minutes plus tard il ressort de mon côté à 60 mètres, je lui lâche un coup pour le faire rerentrer, mais ma jolie banarde en décide autrement et se dirige vers la rivière. Les chiens arrivent et tombent en défaut devant celle ci. Et bien oui elle a sauté. Baya saute de l'autre côté et reprend la menée de plus belle. Puis plus d'odeur, il aura été malin celui la.

Arrive 11h00, les chiens sont fatigués..On traverse une étrouble de colza, et là, comme par magie, un lièvre se lève au milieu des chiens à deux mètres de moi. Je ne le tire pas pour que les chiens en profitent, et après deux cents mètres de menée à vue, il passe devant mon père qui lui lâche 2 coups et qui le blesse. Les chiens sont toujours derrière et au bout de 500 mètres finissent par l'attraper. Génial, je ne pouvais pas rêver mieux pour les récompenser. Ils y étaient tous, et même ma petite Génie était de la partie. Rien de telle pour les motiver.

Donc une journée qui se fini bien, mais question pied 000000000000000.

Jeudi 13 septembre

Le temps s'est nettement rafraichi, limite pluie. Le pied est moins bon que dimanche mais plusieurs lièvres seront lancés. Vers 10h00 la voix est remontée et les menées ont pu durer plus longtemps. Génie s'ameute de mieux en mieux. Quand à Harley, il revient du véto, après une opération dû à un retournement de l'estomac. Bien les boules mais il semble s'être remis assez vite. Pourvu que le problème soit réglé, surtout vu le montant de l'intervention.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site