Ouverture du lièvre 23/09/13

Le temps n'est pas avec nous, il est 7h00 et il fait déjà chaud. Pratiquement pas de rosée, vent du midi et un sol hyper sec.

Aucune quête ne sera faite, pas un coup de nez. On attaque donc au cœur du maïs, et là les choses commencent. Une première menée où le lièvre me viendra droit dessus, mais Génie étant à côté de moi m'a empêché de tirer. Je la mets donc sur la voix avec les autres et c'est reparti. Dix minutes plus tard il ressort de mon côté à 60 mètres, je lui lâche un coup pour le faire rerentrer, mais ma jolie banarde en décide autrement et se dirige vers la rivière. Les chiens arrivent et tombent en défaut devant celle ci. Et bien oui elle a sauté. Baya saute de l'autre côté et reprend la menée de plus belle. Puis plus d'odeur, il aura été malin celui la.

Arrive 11h00, les chiens sont fatigués..On traverse une étrouble de colza, et là, comme par magie, un lièvre se lève au milieu des chiens à deux mètres de moi. Je ne le tire pas pour que les chiens en profitent, et après deux cents mètres de menée à vue, il passe devant mon père qui lui lâche 2 coups et qui le blesse. Les chiens sont toujours derrière et au bout de 500 mètres finissent par l'attraper. Génial, je ne pouvais pas rêver mieux pour les récompenser. Ils y étaient tous, et même ma petite Génie était de la partie. Rien de telle pour les motiver.

Donc une journée qui se fini bien, mais question pied 000000000000000.

1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site